Milorad Miskovitch Foundation
A travers la danse, l’artiste s’oublie,
Il touche l’éternel, l’absolu,
l’indicible,
que l’on peut nommer Lui,
le Créateur, même Dieu,
ou loi cosmique.
A travers la danse,
le danseur sent qu’il fait partie du cosmos,
de tout ce qui existe:
le feu, l’eau, le vent, la terre.
Il fait partie d’un Tout,
il est entre les mains de ce Tout,
il est sujet et objet,
il est ce qu’il doit être.
La danse - c’est le moment de l’extase,
l’éclat de l’absolu parfait,
car le danseur appartient à tout et à rien.


Signature of Milorad Miškovitch
Milorad Miskovitch